Les Archives

En l’an 2000, après avoir officiellement déclaré que les Archives de l’atelier revêtent un intérêt historique remarquable, la Direction des Archives de l’Ombrie a entrepris le travail de classement et d’inventorisation de ces documents, ce qui a permis de comprendre les différentes phases de réalisation ou de restauration des vitraux, de la conception à la pose définitive.

Ces documents racontent la vie artistique, professionnelle et privée de Francesco Moretti et de ses descendants de 1843 à 1983.

Ce travail de réorganisation s’est poursuivi, grâce à la contribution de la Région Ombrie qui a financé deux projets en vue de l’inventorisation des Archives et de la Bibliothèque. De 2004 à 2006, un premier catalogue des plaques photographiques existant dans l’atelier a été réalisé par un étudiant dans le cadre d’un stage prévu par son cursus universitaire. La Direction des Archives de l’Ombrie a ensuite financé leur nettoyage, leur conditionnement et leur numérisation.

Ce travail, encore inachevé, a permis de découvrir d’autres documents qui restent encore à inventorier.

Il est d’ailleurs bon de souligner à cet égard que c’est grâce à la passion et aux compétences des membres de la famille qu’il a été possible non seulement de poursuivre le classement, mais aussi d’avoir un accès et un guide pour la consultation de la documentation, pour laquelle il existe un inventaire des documents, des catalogues des dessins, estampes, photos, plaques photographiques, revues de presse et de la bibliothèque (pour rendez-vous, tél. au 3400927902 ou email à giorgio@studiomoretticaselli.it).

Les Archives, ainsi que la Bibliothèque, les périodiques et les quelque 2000 plaques photographiques, ouvrent également une intéressante fenêtre sur la vie de la ville de Pérouse au XIXe siècle.