L’atelier

Anna in laboratorio Plus de cent cinquante ans ont passé et l’atelier Studio Moretti Caselli poursuit son activité avec Maddalena, cinquième génération, qui continue la tradition familiale.

Maddalena Forenza est née en 1980, mais neuf mois plus tôt déjà, dans le ventre de sa mère Anna, elle avait commencé à respirer l’atmosphère de l’atelier et avait participé aux travaux des vitraux de l’église S. François à Deruta (près de Pérouse).

C’est ainsi que, petit à petit, en suivant du regard les travaux autour d’elle, d’abord à travers le filet du parc à bébé, ensuite du haut de la poussette, il devient normal pour elle d’ «aider» sa mère.

Maddalena nel passegginoDès qu’elle atteint la hauteur de la table de travail, elle commence a travailler pour de bon (ou presque): avec de petites rognures de verre de couleur, elle reproduit ses dessins ; c’est cette même expérience qu’on essaie aujourd’hui d’offrir aux petits qui participent à nos cours «Vetropark».

Il faudra attendre encore quelques années, mais passion et désir d’apprendre ne cessent de grandir; et voilà qu’un beau jour, on commence vraiment à travailler ensemble: c’est décidé, l’atelier familial va continuer son activité!

Mais le chemin en est encore à ses débuts : ce n’est qu’après une expérience de travail à l’étranger, des cours de nu, de céramique, de gravure à l’Académie des Beaux Arts de Pérouse et une expérience de restauration de vitraux dans l’atelier de Laura Morandotti à Milan que Maddalena est enfin prête à apprendre les secrets de ses ancêtres.

Elle se plonge dans l’activité de l’atelier et progressant de jour en jour, elle se montre à la hauteur de la production artistique de l’atelier de famille, dont elle a désormais pris les rênes.

Maddalena in laboratorioAujourd’hui, elle fabrique et restaure des vitraux: il s’agit là d’une production exclusive car si elle utilise les techniques de peinture étudiées et réélaborées par Francesco Moretti, elle s’est aussi adaptée aux goûts d’aujourd’hui et s’adonne à de nouvelles créations avec des techniques autres que celles de ses ancêtres qu’elle actualise et fait revivre dans un cadre qui va du grand vitrail au complément d’ameublement.

Mais sa quête de perfection n’est pas encore terminée: tout comme Francesco Moretti, Maddalena continue à explorer de nouveaux parcours artistiques et artisanaux, tout en continuant la tradition familiale.

Francesco Moretti avait mis son savoir-faire au service de la technique du vitrail: ses créations étaient de merveilleuses peintures à l’huile, transfigurées par cet ingrédient fondamental qu’est la lumière. C’est avec le même esprit de recherche que Maddalena essaie aujourd’hui encore d’atteindre quelque chose de nouveau, de surprenant, de particulier, en un mot, d’exclusif.

Tessere di vetro sabbiate pronte per essere dipinte
Tessere di vetro sabbiate pronte per essere dipinte
foto SMC
« 1 de 10 »